« Les fruits de l’homme sont, et ont toujours été, les bonnes actions et un caractère digne de louange. » Bahá’u’lláh

Caractère et conduite

Le développement de qualités spirituelles qui aident chacun de nous dans notre voyage éternel vers Dieu est au centre de la vie spirituelle. Dans ce monde, cultiver de telles qualités est intimement lié à un raffinement permanent de notre conduite par lequel nos actions reflètent de plus en plus la noblesse et l’intégrité dont chaque être humain est doté. ‘Abdu'l-Bahá affirme:

« Nous devons oeuvrer inlassablement et sans relâche à réaliser le développement de la nature spirituelle de l’homme et nous efforcer avec une énergie infatigable de faire avancer l’humanité vers la noblesse de son rang véritable et prédestiné. »

Les qualités spirituelles se développent dans un environnement d'amour et de connaissance croissants et en accord avec la loi divine. C’est lorsque nous permettons à la connaissance de Dieu de croître dans nos esprits et nos cœurs que les qualités de notre nature profonde commencent à s’épanouir. Avec de plus en plus de clarté, nous discernons ce qui est propice à nous élever et ce qui nous abaisse, et nous progressons dans notre compréhension de l’univers physique, de l’être humain et de la vie de l’esprit. L’amour s’accroît avec la connaissance et la compréhension véritable est renforcée par l’amour. On évite ainsi une fausse dichotomie entre le cœur et l’esprit.

De nombreux facteurs contribuent à ce développement, parmi lesquels la prière, la réflexion, le désir d’apprendre et l’effort constant, particulièrement au service de l'humanité. En s’efforçant de vivre une vie spirituelle, trop se concentrer sur soi-même peut être contre-productif. Bahá’u’lláh écrit que nous devrions fixer nos pensées sur « ce qui sanctifiera… les cœurs et les âmes des hommes. » Il continue : « La meilleure façon d’y parvenir est de poser des actes purs et saints, de mener une vie vertueuse et d’avoir un comportement noble. » ‘Abdu'l-Bahá a écrit : « Combien excellent et honorable est l’homme qui se lève pour remplir ses responsabilités. Combien misérable et méprisable est l’homme qui ferme les yeux sur le bien-être de la société et gaspille sa précieuse vie dans la poursuite de ses propres intérêts égoïstes et de ses avantages personnels. »

Nous pouvons penser à nos efforts visant à développer des qualités spirituelles comme si nous marchions humblement avec notre Seigneur, persévérant et apprenant sans culpabilité, acceptant les inévitables erreurs, mais sans jamais perdre de vue ce qui est potentiellement en nous. Bien que les difficultés et les échecs soient inévitables, c’est une quête joyeuse, pleine de bonheur.

Parmi les plus grands dangers dans ce processus permanent et dans ce raffinement progressif du caractère sont l’autosatisfaction, la supériorité et l’orgueil ; des traits qui faussent toute l'entreprise spirituelle et sapent sa fondation. Bahá’u’lláh a écrit :

« Ô enfants des hommes! Ne savez-vous pas pourquoi nous vous avons tous créés de la même poussière? C'est pour que nul ne s'élève au-dessus des autres. Méditez sans cesse sur la manière dont vous fûtes créés. Puisque nous vous avons tous faits d'une même substance, il vous convient d'être comme une seule âme, de marcher d'un même pas, de manger de la même bouche et de vivre dans le même pays. Ainsi, du plus profond de vous-mêmes, les signes de l’unité et l’essence du détachement se manifesteront dans vos actes et vos actions. Tel est mon conseil, ô assemblée de lumière ! Suivez-le attentivement, afin de cueillir les fruits de sainteté sur l’arbre de gloire merveilleuse. »


Du fait de la nature de ce sujet, la documentation présentée ici est différente des autres parties du site. Elle consiste en un article sur la loi divine, suivi d’extraits des Écrits bahá’ís organisés en quatre sujets : amour et connaissance ; véracité, honnêteté et justice ; pureté de cœur ; humilité et confiance en Dieu. Néanmoins, comme pour les autres sujets, un choix d’articles et de documents pertinents y est inclus.

: