« Le chemin de la vie est la voie qui mène à la connaissance divine et aux accomplissements » ‘Abdu’l-Bahá

L’âme humaine

La réalité essentielle de chaque être humain est son âme rationnelle et immortelle qui est « complètement en dehors du monde physique ». Bahá’u’lláh emploie la métaphore du soleil pour expliquer la relation qui existe entre l’âme et le corps : « L’âme de l’homme est le soleil, son corps en est illuminé et il en tire sa subsistance. C’est ainsi qu’il faut la regarder. »

C’est à travers l'usage des capacités de l’âme que le progrès humain est réalisé. ‘Abdu'l-Bahá a déclaré que l’âme « peut découvrir la réalité des choses, comprendre les particularités des créatures et pénétrer les mystères de l’existence. Toutes ces sciences, ces connaissances, ces arts, ces merveilles, ces institutions, ces découvertes, ces entreprises proviennent des facultés de l'âme douée de raison. »

Nous sommes capables de refléter les attributs divins dans la mesure où nous purifions le miroir de nos cœurs et de nos esprits par la prière, l’étude et la mise en pratique des Écrits sacrés , l’acquisition du savoir, les efforts pour améliorer notre conduite et pour dépasser les épreuves et les difficultés, et le service à l'humanité.

Lorsque survient la mort dans ce monde, l’âme séparée du corps continue à progresser en un voyage éternel vers la perfection.


« Quand une âme porte en elle la vie de l'esprit, elle produit un bon fruit et devient un arbre divin. »

— ‘Abdu'l-Bahá

: